Gaumont

L'EXPOSITION GAUMONT EN AMÉRIQUE LATINE
"CINETECA NACIONAL" DE MEXICO !

Du 10 avril au 30 juin 2019,
l'exposition « Gaumont : depuis que le cinéma existe » s'installe à Mexico City.

Après une première étape à Cuba, en avril 2018, c'est la deuxième étape de la tournée latino-américaine de l'exposition.

Elle voyagera ensuite à Morelia en octobre 2019, à l'occasion du Festival International du Film de Morelia


En partenariat avec :

(c) Gaumont

Près de 200 objets originaux issus de la collection privée Gaumont - affiches originales, accessoires de film, matériels cinématographiques centenaires.

18 costumes originaux portés par les plus grands talents du Cinéma français et international - de Danielle Darrieux, Gérard Philippe, à Uma Thurman, en passant par Natalie Portman ou Omar Sy.

Plus de 5 heures de programmes et de documents audiovisuels - dont 2 films courts de Jean Vigo restaurés en intégralité (« La Natation » et « A propos de Nice »), des documents d'archives exclusifs sur les « Actualités à Mexico » depuis plus de 100 ans, aux dernières productions d'animation et plus de 240 extraits de films issus du catalogue Gaumont.

LE CHRONOMÉGAPHONE
RETOUR AUX SOURCES MÉXICAINES

Inventé par Léon Gaumont en 1902, le Chronomégaphone a permis pour la première fois dans l'histoire, de combiner l'image et le son. Seulement une cinquantaine de chronomégaphones ont été fabriqués dans le monde.

Le Chronomégaphone avait pour but la production (et la synchronisation) d'un son suffisant dans la salle de cinéma grâce au système à air comprimé, en amélioration au gramophone allemand.

Ce Chronomégaphone présenté à la « Cineteca Nacional », a appartenu à Charles Proust, qui décida d'organiser une grande tournée en Amérique Centrale entre 1912 et 1913.

UN CYCLE GAUMONT DE 30 FILMS
PRÉSENTÉ À LA CINETECA

  • L'ATALANTE, de Jean Vigo (1934)
  • JENNY, de Marcel Carné (1936)
  • UN CARNET DE BAL, de Julien Duvivier (1937)
  • J'ACCUSE, de Abel Gance (1938)
  • DE MAYERLING A SARAJEVO, de Max Ophuls (1940)
  • LA MAIN DU DIABLE, de Maurice Tourneur (1943)
  • LES ANGES DU PECHE, de Robert Bresson (1943)
  • ANTOINE ET ANTOINETTE, de Jean Becker (1947)
  • LES MAUDITS, de René Clément (1947)
  • LA BEAUTE DU DIABLE, de René Clair (1950)
  • LA POISON, de Sacha Guitry (1951)
  • LE PLAISIR, de Max Ophuls (1952)
  • LE ROUGE ET LE NOIR, de Claude Autant Lara (1954)
  • CRIME ET CHATIMENT, de Georges Lampin (1956)
  • ELENA ET LES HOMMES, de Jean Renoir (1956)
  • LA LUMIERE D'EN FACE, de Georges Lacombe
  • LA TRAVERSEE DE PARIS, de Claude Autant Lara (1956)
  • LE BEAU SERGE, de Claude Chabrol (1958)
  • ZAZIE DANS LE METRO, de Louis Malle (1960)
  • LE COMBAT DANS L'ILE, de Alain Cavalier (1961)
  • LE FARCEUR, de Philippe Brocca (1961)
  • PLEINS FEUX SUR L'ASSASSIN, de Georges Franju (1961)
  • LA GUERRE DES BOUTONS, de Yves Robert (1962)
  • LES ABYSSES, de Nikos Papatakis (1963)
  • UNE FEMME MARIEE, de Jean-Luc Godard (1964)
  • LES BARBOUZES, de Georges Lautner (1964)
  • LA CHINOISE, de Jean-Luc Godard (1967)
  • LANCELOT DU LAC, de Robert Bresson (1975)
  • A NOS AMOUR, de Maurice Pialat (1983)
  • SUBWAY, de Luc Besson (1985)

MARDI 9 AVRIL 2019 : SÉANCE GRATUITE EN PLEIN AIR

FRENCH CANCAN, de Jean Renoir (1955) sera proposé en ouverture de l'exposition, à l'occasion d'une séance gratuite en plein air à la Cineteca Nacional

En préparation...
- Exposition à l'hôpital Lariboisière du 9 mai au 15 septembre 2019
- Festival de Morelia du Mexique - octobre 2019 www.moreliafilmfest.com